© 2018-2020 Nancy Demaret - Coach de Vie, Scolaire, Professionnel - "Centre&Sens" - Ateliers thématiques & Espace d'expression.

  • Nancy Demaret

LES CROYANCES LIMITANTES



Les croyances limitantes viennent souvent de notre enfance, de notre éducation.

Avez-vous déjà entendu ou pensé les phrases suivantes :


« Qu’est-ce qu’on va penser de moi ? »

ou

« Tout doit être parfait ! »

Nous agissons en fonction du regard des autres et plus selon nos propres souhaits. Nous remettons à plus tard ce qui peut être fait maintenant, nous avons peur de passer à l’action ou de ne pas être prêt.

Nous avons aussi cette petite voix intérieure qui est un véritable frein à notre réussite personnelle, comme « On ne dit pas "Je veux", mais "Je voudrais". Et une fois devenus adulte, nous découvrons que nous devons VOULOIR fermement pour obtenir ce que nous souhaitons. La conséquence est que nous avons du mal à demander ou à faire appel aux autres.

« On n’a rien sans rien »
« La vie est dure »
« Il faut souffrir pour être beau » …

La conclusion en est que l’on ne peut obtenir un résultat qu’en travaillant très dur. La réussite devient alors synonyme de souffrance.

Et cette phrase que l’on entend souvent :

« Tu ne feras jamais rien de bon ! »

Nul besoin de vous expliquer l’impact que cette phrase peut avoir sur un enfant !

Il y a également les freins à l’argent, comme :


« On ne peut pas tout avoir ! » … Ah bon, qui dit cela ? Est-ce vrai ?

« L’argent ne fait pas le bonheur » … et nous nous étonnons de ne pas arriver à attirer autant d’argent que nous le souhaitons ?


Tout cela par peur de ce qui pourrait arriver ensuite …

Vient ensuite :

« Sois raisonnable »
« L’excès nuit en tout »
« Faut pas rêver »
« Etre heureux, c’est se contenter de peu »

… avec ce type de phrase il nous sera très difficile de poursuivre nos rêves et de croire que nous avons le pouvoir de les réaliser.

Et la chance dans tout ça ?


Nous passons à côté d'opportunités parce que nous ne sommes pas attentifs et que nous ne les voyons pas. Nous refusons de croire que nous avons de la chance et nous ne saisissons pas l'opportunité qui se présente.


« La chance, ça n’arrive qu’aux autres »
« Ce sont toujours les mêmes qui ont de la chance »
« Heureux aux jeux, malheureux en amour »

Nous ne profitons pas assez de nos victoires. Imaginons que vous entrepreniez de gravir une échelle.


Si vous attendez d’arriver au sommet pour vous réjouir, il est possible que vous ne fêtiez jamais aucune victoire.


Après chaque échelon, félicitez-vous d’être arrivé jusque-là.


Vous aurez l’occasion de fêter vos victoires même si vous n’arrivez pas en haut de l’échelle.


Cela a un véritable impact sur votre motivation !!!

Ce que je veux vous expliquer, c’est que nous devons faire attention aux formules que nous utilisons lorsque nous nous adressons à d’autres personnes, aux enfants, …

Surtout croyez en vous, vous êtes capable d’atteindre vos objectifs, tout est possible !
Alors, passez à l’action !

Prenez soin de vous :-)


Nancy


Centre et Sens@2018 - Nancy Demaret

20 vues